01.Lima,Pérou.

Posté le Mardi 30 décembre 2014

Après une escale à Bruxelles chez notre amie Laetitia, nous voila en route pour un périple de plus de 24 heures et 10 000 km!

Nous arrivons à Lima le soir et la mégapole de 11 millions d’habitants, illuminée, semble s’étendre à l’infini.

Lima se trouve sur la cote pacifique et le climat de fin de printemps est juste idéal! Par contre la ville a peu d’attraits et une journée nous parait suffisante!

Nous avons opté pour le quartier du centre historique pour cette journée d’acclimatation! C est loin d’être la plus belle capitale d’Amérique du sud, mais nous goutons déjà à la gentillesse de ses habitants.

Lima
Album : Lima

14 images
Voir l'album
chrisdo @ 22 h 27 min
Enregistré dans 01.Lima,perou.
02.Cuzco,pérou.

Posté le Lundi 29 décembre 2014

Cuzco, capitale Quechua, était la plus importante cité de l’empire Inca. A son apogée, environ un siècle avant l’arrivée des conquistadors (1532), il s’étendait de Quito (Équateur) à Santigo du Chili.
Après avoir pillé et détruit en grande partie la cité, les espagnols ont reconstruit sur les ruines des temples incas, églises et maisons coloniales.
Située à 3400m, au milieu des montagnes, la ville s’étend jusqu’aux collines. Ses ruelles pavées, extrêmement abruptes offrent des panoramas grandioses sur les toits de tuiles. L’architecture coloniale, associée aux vestiges incas lui donne un cachet tout à fait particulier: ruelles bordées de murs constitués de blocs de granit monumentaux.Les premiers jours à crapahuter sont à couper le souffle!!!Dans tout les sens du terme!

 

Cuzco
Album : Cuzco

40 images
Voir l'album
chrisdo @ 2 h 32 min
Enregistré dans 02.Cuzco,pérou.
03.Chinchero, Maras et Moray.

Posté le Dimanche 28 décembre 2014

Cuzco est la porte d’entrée à la vallée sacrée: au coeur des montagnes andines sont disséminées d’imposantes ruines Inca, aux pieds de petits villages ou les traditions sont encore très présentes.
Nous arrivons de bonne heure à Chinchero(3800m) afin d’aller visiter 2 sites: les terrasses de Moray et les salines de Maras.

Moray était à l’époque inca un laboratoire agricole. D’immenses amphithéâtres concentriques en terrasses qui permettaient de déterminer les conditions optimales pour chaque culture.
Pour aller d’un site à l’autre nous avons opté pour un taxi, ce qui nous permet de profiter pleinement des paysages somptueux qui s’offrent à nous. Les collines aux teintes ocres, à la terre rouge avec en fond les montagnes acérées aux pics enneigés.

 

Moray
Album : Moray

14 images
Voir l'album

L’arrivée aux salines de Maras est spectaculaire, la piste qui serpente la montagne surplombe les centaines de puits salants accrochés à ses flancs.
Sous une chaleur écrasante, les travailleurs remontent des sacs énormes et nous saluent d’un sourire!

 

Maras
Album : Maras

12 images
Voir l'album

 
A cette époque, c’est la saison des pluies, mais cette année elle tarde à venir.Ce qui fait notre bonheur, mais qui est un désastre pour les paysans dont les champs sont asséchés.

De retour à Chinchero, nous allons visiter les ruines situées au dessus du village. L église en est le point d’accès, elle a d’ailleurs était construite sur des bases incas. L’orage gronde, les éclairs déchirent les épais nuages noirs et le spectacle est superbe.

 

Chinchero
Album : Chinchero

27 images
Voir l'album

Avant de quitter Chinchero, nous nous rendons au marché dominical….

 

Marché
Album : Marché

28 images
Voir l'album

 

chrisdo @ 16 h 45 min
Enregistré dans 03.Chinchero,Maras et Moray.
04.Ollantaytambo.

Posté le Samedi 27 décembre 2014

De Chinchero, nous attrapons un bus au bord de la route,qui nous mène à Ollantaytambo.
A notre arrivée nous sommes surprises de voir la place et les ruelles pleines de gens en tenues traditionnelles, hommes et femmes portent leurs habits multicolores, ponchos, chapeaux…Nous apprenons qu’il y a une élection régionale, et tous les villageois des alentours sont venus voter.

 

Les villageois
Album : Les villageois

12 images
Voir l'album

 

Ollantaytambo est un village splendide, habité depuis le XIII ièms siècle, ses étroites ruelles pavées bordées de murs de l’époque inca ne permettent aucune circulation de véhicules.

 

le village
Album : le village

13 images
Voir l'album

 

Nous visitons les ruines de la forteresse qui surplombent le village, un avant gout du Machu pichu!!! C’est ici que le dernier roi Inca, Manco perdit l’ultime bataille contre le conquistador Pizarro. Nous finissons notre visite juste avant l’arrivée d’un orage qui déversera éclairs et grêle accompagné de coups de tonnerre.

 

les ruines
Album : les ruines

21 images
Voir l'album
chrisdo @ 1 h 58 min
Enregistré dans 04.Ollantaytambo.
05. Machu Picchu.

Posté le Vendredi 26 décembre 2014

Depuis Ollanta, porte d’entrée vers le Machu, seul le train ou la marche permettent d’arriver au village d’Agua calientes. Nous quittons la gare pour un trajet spectaculaire dans un train au toit vitré! Pendant une heure et demi, nous longeons la rivière, les montagnes pelées font place à une épaisse végétation , à l’approche de la cité perdue.

 

train
Album : train

5 images
Voir l'album

 
Bourg dont les bâtiments hideux semblent en perpétuel travaux., appelé aussi Machu picchu pueblo, Agua s’étend en contre bas des ruines, dans une profonde gorge encerclée de montagnes vertigineuses couvertes de foret et de végétation tropicale.

 

Aguas calientes
Album : Aguas calientes

8 images
Voir l'album

 
Ce matin, nous nous levons très tôt , afin d’arriver avant les groupes des tours organisés, sur le site du Machu Picchu. Des bus quittent Aguas calientes tous les quarts d’heure et empruntent une route en lacets, pour nous déposer à l’entrée du site. Nous aurions pu monter à pieds, mais avons préféré garder nos forces pour arpenter l’immensité de la cité Inca.
Nous passons la billetterie, et après avoir longé un sentier d’une centaine de mètres,  la mythique cité perdue se dévoile dans toute sa splendeur! Perchée a 2400m, sur une crête rocheuse, la citadelle émerge de la brume matinale laissant planer un air mystérieux.
Nous marchons sur les sentiers qui l’entourent, nous éloignant pour mieux apprécier l’étendue du lieu et imaginer l’incroyable stupéfaction qu’a du éprouver Hiram Bingham, en la découvrant en 1911, recouverte de végétation.

 

Machu picchu
Album : Machu picchu

55 images
Voir l'album

Construite au XV ième siècle, il fallu niveler le site, acheminer l’eau par des canaux en pierre afin d’alimenter les cultures en terrasse. Véritable prouesse d’ingénierie, les murs constitués de blocs de pierre polie sont ajustés au millimètre et incliné de 13 degrés, ce qui leur a permis de passer les siècles et de résister aux tremblements de terre.

Pour ceux qui veulent en savoir plus, un petit documentaire très intéressant:

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

chrisdo @ 18 h 39 min
Enregistré dans 05.Machu Picchu.
06.De La paz à Tupiza, Bolivie.

Posté le Jeudi 25 décembre 2014

Après un vol d’environ une heure, nous foulons le tarmac de l’aéroport de La paz, Bolivie, capitale la plus haute au monde, qui s’étend a flanc de montagne entre 3700 et 4000 m d’altitude.
Nous logeons dans un quartier populaire, bien escarpé. Dès les premiers instants, nous comprenons que la Bolivie est bien plus pauvre que tout autre pays d’Amérique du sud. Une circulation chaotique et sauvage, une mendicité assez importante, des trottoirs plein de pièges et de trous, des fils électriques dans tout les sens…
Il n’y a pas à proprement parler de « centre historique », comme à Mexico ou Bogota. Juste une minuscule rue, la calle Jaen qui témoigne d’un passé colonial.
Malgré sa réputation dangereuse, nous nous rendons en taxi tout au bas de la ville, afin d’emprunter le tout nouveau téléphérique qui surplombe cette mégapole tout en briques. Bien que le ciel soit chargé de nuages, nous apercevons au loin quelques montagnes aux neiges éternelles.

 

La paz
Album : La paz

24 images
Voir l'album

 

Nous quittons La paz en bus, pour nous rendre à Oruro dans l’unique but d’y prendre le train qui serpente à 4000, sur l’altiplano! Oruro est une ville sans intérêt, polluée, bruyante, elle offre peu à voir aux visiteurs.Nous logeons près du terminal de bus, autant vous dire que l’endroit est plutôt glauque! De plus, la population est assez rustre, les regards noirs, les sourires absent de leur sens de la communication !! Pour le diner, seule la cantine du coin, peu engageante, nous  sert un quart de poulet rôti ( Domie a la partie avec le cou, hummmm) ultra sec avec un riz immonde…
Le lendemain nous embarquons enfin a bord de « l’express du sud »,  train bolivien qui rejoint la frontière argentine. L’ambiance à bord est plutôt sympa, le personnel accueillant.
Les paysages désertiques sont extraordinaires et nous donnent un avant gout de notre périple à venir: traverser le Sud lipez et le désert d’Uyuni en 4×4, pendant 4 jours….

 

Trajet jusqu à Tupiza.
Album : Trajet jusqu' à Tupiza.

20 images
Voir l'album

 

chrisdo @ 22 h 58 min
Enregistré dans 06.De La paz à Tupiza, Bolivie.
07.Tupiza, Bolivie.

Posté le Mercredi 24 décembre 2014

L’arrivée à Tupiza , à 5h du mat est assez brutale!! Domie s’est réveillée à temps, moins une et nous filions jusqu’à la frontière argentine!!!
Tupiza est une petite ville tranquille du sud de la Bolivie. L’atmosphère y est paisible, les gens accueillants, le climat plutôt agréable.
Bien qu’à 3000m , les journées ensoleillées nous permettent enfin de nous libérer de nos vestes et parka, et d’enfiler saroual et tee shirt!!
Des l’arrivée, nous réservons notre Tour en jeep! Nous avons 2 jours devant nous pour explorer les environs atypiques de cette région aride!
Notre première balade à pied, nous permet de découvrir un paysage de montagnes déchiquetées, rochers aux multiples couleurs acérés par les vents, ravines rocailleuses parsemées de cactus…Un air de Far west!! C’est ici que les célèbres bandits Butch cassidy et le kid trouvèrent la mort.

 

Puerta del diablo
Album : Puerta del diablo

14 images
Voir l'album

 
Le second jour, nous décidons de suivre la voie ferrée pour atteindre un point de vue appelé « entre rios ». La ballade suit une rivière et le minéral laisse enfin un peu d’espace à la verdure!!!
Apres 10 km de marche sous la chaleur nous atteignons notre but, les pluies n’ayant pas encore fait gonfler les rivières, le paysage est différent. Il est midi, n’ayant pas le courage, ni assez d’eau, nous tapons le stop pour rentrer à Tupiza!

 

Entre rios
Album : Entre rios

16 images
Voir l'album
chrisdo @ 20 h 17 min
Enregistré dans 07. Tupiza, Bolivie
08.Sud lipez à Uyuni…

Posté le Mardi 23 décembre 2014

Ce matin, départ à 8 heure pour une aventure de 4 jours, traversée du sud Lipez pour un final dans le désert de sel d’Uyuni…
Nous faisons connaissance avec nos coéquipiers de voyage: John et Mandy, un couple d’anglais, Elvis et Ilda nos chauffeur-guide et cuisinière!!!
Nous quittons Tupiza sous le soleil, pour monter rapidement à 3800m d’ou l’on a les premiers panoramas assez fantastiques de la Vallée de la Lune.
Le premier jour nous faisons beaucoup de piste, observons nos premières vigognes, un camélidé proche du lama, beaucoup plus délicates, leur laine couleur fauve se vend jusqu’a 2000 Dollars le kilo! Espèce sauvage,protégée après avoir frôlé l’extinction.
Nous déjeunons dans un petit village,ou les maisons en brique de terre séchée (adobe) sont exposées aux vents puissants. Ici, a 4500m, rien ne pousse.Les habitants élèvent leurs troupeaux de lamas pour revendre la viande et la laine et ainsi acheter de quoi se nourrir: riz, légumes…
Plus tard, dans la journée nous visitons les ruines d’un ancien village (San pablo de Lipez), datant de la conquête espagnole, abandonné après avoir exploité tout l’or et l’argent que recelait la montagne avoisinante.
En fin de journée nous entrons dans la réserve nationale Eduardo Avaroa, pour notre première nuit en refuge!

 

Sud lipez/Uyuni:J1
Album : Sud lipez/Uyuni:J1

26 images
Voir l'album

 

 

Notre deuxième journée va nous mener de merveilles en merveilles! Des paysages à couper le souffle, montagnes aux dégradés de couleurs ocres et orangés, lagunes multicolores peuplées de flamands roses. Et oui, dans ce désert immense,à plus de 4000m d’altitude vivent 3 espèces de flamingo!!
La piste qui nous mène à la Laguna verde traverse le désert de Dali, appelé ainsi à cause des pierres qui le parsème. Situé au pied du volcan Licancabur, la laguna verde doit sa couleur à l’arsenic et au cuivre qu’elle contient! Baignade peu recommandée!!
Nous continuons en direction du Sol de mañana, zone désertique à 5000m ou une importante activité géothermique donne naissance a un paysage de cratères , fumerolles, geysers.
La journée se termine par une visite des plus spectaculaires, du haut d’un promontoire nous découvrons la laguna colorada! Lac d’une superficie de 60 km2, dont les eaux allant du rose au rouge intense sont parsemées d’ilot blanc de borax(minerais). Ce soir nous nous endormant la tête remplie de souvenirs grandioses …

 

Sud lipez/Uyuni:J2
Album : Sud lipez/Uyuni:J2

38 images
Voir l'album

 

 

Ce matin, nous reprenons la route pour longer la cordillère andine et admirer les montagnes aux sept couleurs, à perte de vue le paysage semble avoir était dessiné par un peintre.Dans la jeep, c’est silence radio, nous sommes tous absorbé par tant de beauté! Nous sommes dans le désert de Siloli, sur le sable orangé, d’énormes blocs de pierre issus d’éruption volcanique , sont posés là comme des sculptures façonnées par les vents; notamment le célèbre  Arbol de piedra.
La route continue, de nombreux arrêts pour admirer cette nature grandiose, majestueuse…lagunes, volcans, déserts, salars, nous sommes éblouies!
Tout à coup j’aperçois un animal courir vers la jeep, j’interpelle Elvis, qui s’arrête. L’animal se rapproche tout prêt, c’est un renard des Andes!! Incroyable!!Il vient quémander un biscuit!!
A San Juan, nous visitons une nécropole, sur une colline de petites tours funéraires en pierre (chullpa) ou sont assis en position foetale les corps.
En fin d’après midi, nous approchons du Salar d’Uyuni, l’hôtel ou nous dormirons ce soir est entièrement construit en sel: murs, tables, bancs, sol en gros sel qui craque sous les pieds!!C’est superbe!

 

Sud lipez/Uyuni:J3
Album : Sud lipez/Uyuni:J3

27 images
Voir l'album

 

 

Pour notre dernier jour, debout à 4h30 pour aller voir le soleil se lever sur l’immensité blanche du désert de sel.Le salar s’étend sur 2000 km2 et possède dans ses sous sol 50% des réserves mondiales de lithium! Espérons que l’avidité des exploitants ne saccagera pas se trésor millénaire!
Il y a 24 « iles » sur ce lac asséché, nous découvrons Incahuasi dont les collines sont couvertes de cactus géants.Petit déjeuner royale,dans un décor exceptionnel, puis séance photo « locas » avant de terminer par un déjeuner dans la poussiéreuse ville d’Uyuni.

 

 

Sud lipez/Uyuni:J4
Album : Sud lipez/Uyuni:J4

21 images
Voir l'album

 

Comme y  a pas beaucoup de photos, un petit supplement,!! Panoramas faits avec le smartphone à Domie!!!

 

Panoramas faits avec telephone!!
Album : Panoramas faits avec telephone!!

12 images
Voir l'album
chrisdo @ 23 h 55 min
Enregistré dans 08.Sud lipez à Uyuni...
09. Potosì et Sucre.

Posté le Lundi 22 décembre 2014

Nous arrivons à Potosi en fin d’après midi. Perchée à 4070m d’altitude, Potosi se découvre en douceur!! Nous passerons 2 jours à arpenter ses rues colorées et parfois sinueuses. Cette ville fut une des plus grandes et des plus riches au XVII ième siècle, alors que Paris comptait 50 000 habitants, Potosi  en dénombrait 160 000. Cette célébrité était due à la montagne remplie d’ argent, le cerro rico, qui surplombe la ville. On dit que la couronne espagnole aurait pu construire un pont en argent massif entre Potosi et l’ancien monde!!! En 300 ans, 2000 milliards de tonnes d’argent ont été pillée et 8 millions d’ esclaves (indiens et africains) y auraient laissé leur vie. Actuellement la montagne est toujours exploitée par quelques familles et les conditions de vie et de travail n’ont pas evolué depuis 500 ans!!! Potosi et son Cerro rico ont été  classé « patrimoine mondial en danger », il y a 6 mois…..

 

Potosì
Album : Potosì

18 images
Voir l'album

 

Le 25 décembre, nous rejoignons Sucre, coeur symbolique de la nation ou fut déclarée l’indépendance en 1825. Considérée comme la plus belle ville du pays, Sucre a su préserver une architecture coloniale resplendissante grâce à un contrôle strict de son développement et à ses imposants bâtiments chaulé d’un blanc intense!

 

 

Sucre
Album : Sucre

11 images
Voir l'album

 
Le dimanche, nous filons en bus à Tarabuco, petit village traditionnel, à 60 km, ou a lieu le marché hebdomadaire, très pittoresque! On y vend bien entendu tout l artisanat produit dans ces collines peuplées d’indiens quechua, mais aussi légumes,fruits, coca et tout un tas d’offrandes servant à satisfaire la Pachamama, ou Terre-mère. Notamment les foetus de lama blanc séché, enterré dans les fondations des maisons…
Encore très encrés dans les traditions, les hommes portent toujours leurs chatoyants ponchos ainsi qu’un couvre chef très particulier faisant pensé aux casques des conquistadors…

 

Tarabuco
Album : Tarabuco

12 images
Voir l'album
chrisdo @ 19 h 33 min
Enregistré dans 09. Potosì et Sucre.
10.Copacabana,Titicaca,Bolivie.

Posté le Dimanche 21 décembre 2014

Pour rejoindre Copacabana, sur les rives du lac Titicaca, nous empruntons 1 avion , 1 minibus et 1 petit bateau… La traversée  est épique, les passagers doivent quitter leur bus pour une traversée plus « sécurisée » en bateau, tandis que les véhicules prennent le large sur des barges en bois, tanguant au gré des vagues…
La plage de Copacabana de Bolivie, à 3800m d’altitude, n’a rien à voir avec celle de Rio de janeiro!!! L’eau y est glaciale, et les pédalo en forme de gros canards envahissent le rivage! (à défaut des bimbos  remodelées)
Nous devions retrouver Sandrine et Stephane pour le nouvel an, mais aux dernières nouvelles le temps leur manquait pour effectuer ce petit détour! Nous les croiserons par hasard au matin du 31, alors qu elle sortait d’un cybercafé pour nous informer de leur arrivée!!! Nous avons eu beaucoup de chance car le wifi ne fonctionne nulle part! Les retrouvailles sont chaleureuses, nous sommes tous super heureux! Petite ballade au bord du lac, puis diner mémorable chez Martin. N’ayant plus de place, il nous accepte en nous expliquant que l’on devra changer de place au gré des arrivées des clients ayant réservé! Nous changerons 2 fois de tables, pour finir à la réception, dans une ambiance plutôt conviviale et chaleureuse. Martin est un type d’une amabilité et d’une bonté peu commune!Un ange?Après sa délicieuse dinde farcie, nous avons droit aux feux d’artifice du haut de Copa. Pour fêter ça, il nous offre plusieurs cocktails, ainsi qu’un « ersatz » de Champagne…

 

Cpacabana.
Album : Cpacabana.

16 images
Voir l'album

Pour le Nouvel an , nous avons trouver une superbe piaule avec un coin salon, une terrasse avec vue sur le lac!

 

la piaule
Album : la piaule

7 images
Voir l'album

 

Vers 2 heures du mat, nous quittons les amis et chacun rejoint ses pénates… Vers 2h10, ça frappe à la porte, Sandrine et Stef sont à la rue, leur hôtel à fermé ses portes!!! Nous les logeons, canapé et petit lit, mais la techno à fond jouera jusqu’a 6h30! Apres 3h de sommeil, nous décidons de profiter de ce 1er jour de l’année ensoleillé et partons faire un tour au petit marché…

 

Le marché
Album : Le marché

10 images
Voir l'album
chrisdo @ 23 h 54 min
Enregistré dans 10.Copacabana,Titicaca,Bolivie.
12